Turlututu et Tralala / Temps de scène - Danse, chant, théâtre et spectacles - Initiation aux arts de la scène pour les enfants de 4 à 15 ans
Menu
Accueil - Projets
Projets
Notre prochain évènement

Décembre 2018

Théâtre Les Salons
Jeudi 13, vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 décembre (7 repr. dont 5 publiques)

CRÉATION

Le petit monde de Op et Rette : construit sous forme d'une comédie en musique complètement fantasque autour des fameuses opérettes L'Auberge du Cheval Blanc et Princesse Czardas, et des célèbres Demoiselles de Rochefort,  un grand divertissement familial, d'une heure et demie, chanté et dansé, pétillant, drôle et pédagogique pour bien préparer les fêtes de fin d'année, conçu et réalisé par Floriane Vergères.

Le petit monde de Op et Rette - Affiche

Accès billetterie sécurisée
Argument

Opalin Stovokitch (Op) et Pierrette Cannes (Rette) sont deux artistes fantaisistes qui créent des spectacles d'opérette et de comédie musicale. Ils sont sans cesse à la recherche de fonds pour monter leurs saisons de spectacles et invitent donc un mécène à venir voir et choisir des extraits de trois œuvres célébrissimes préparés à son intention : L'Auberge du Cheval Blanc, Les Demoiselles de Rochefort, Princesse Czardas.

Répétition et démonstrations se déroulent dans l'espoir, la joie, les disputes et la bonne humeur, avec des interventions burlesques, fantasques, romantiques ou folkloriques. Bref, la vie d’une troupe !

Fiche de production

Informations générales

  • Lieu: Théâtre Les Salons – Rue J.-F. Bartholoni 6 – 1204 Genève
  • Jauge: 173 places
  • 7 représentations, dont 5 publiques, 1 seniors, 1 scolaire
  • Dates: du 13 au 16 décembre 2018
  • Spectacle musical, divertissement familial
  • Prix des places: frs 50.- et frs 35.- (tarifs réduits)

Production: Association Turlututu et Tralala

  • Conception, mise en scène, chorégraphies: Floriane Vergères
  • Assistant chorégraphique: Matthieu Barrucand
  • Direction musicale: Anthony Di Giantomasso
  • Arrangements musicaux: Nicolas Hafner
  • Lumières et régie générale: Thierry van Osselt assisté de Faustine de Montmollin
  • Régie plateau : Catharina Pieters
  • Décors d'ambiance: Floriane Vergères
  • Costumes: Cost'Art
  • Visuels et communication: Jean Bernheim

Les musiciens

  • Piano 1: Anthony Di Giantomasso
  • Piano 2, percussions et effets sonores:
    Nicolas Hafner
  • Violoncelle: Aurore Montaulieu
  • Violon: Didier Hagger

Les artistes lyriques / comédiens

  • Floriane Vergères : Rette, Josepha, Yvonne
  • Matthieu Barrucand : Op, Célestin
  • Didier Hagger : Strauss, Simon Dame
  • Michel Bohnenblust : Florès, Maxence, Boni
  • Claude Calvet : Léopold, Lancien, Erwin
  • Anthony Di Giantomasso : Andy
  • Marie Orsi : Sylvabelle, Solange
  • Ines Mesek : Clara, Delphine
  • Sarah Betrisey : yoddel, 1ère voix chœurs, Summertime

Ballet

  • Matthieu Barrucand, Aurore Montaulieu, Camille Saglibene
  • Alivia, Danaé, Eulalie, Idil, Joséphine, Savannah

Considérations sur l'opérette

Il faut se rendre à l'évidence, après le temps de la comédie musicale, voici le retour de l'opérette alors que pendant plus de 30 ans, des années 60' aux années 90’, la Compagnie Romande d'Opérette avec Edda Burger ou le Théâtre Musical de Genève et Félix Locca avaient enchanté la vie genevoise et limitrophe.

Il fallait adapter le style bien sûr, le mettre au goût du jour pour l'oser à nouveau et vouloir présenter à un public élargi et familial des œuvres dont tout le monde connait les airs sans plus savoir d'où ils viennent. Indubitablement les valeurs du travail classique, en musique et sur scène, reviennent et s'imposent jusque dans les offres de divertissement familial. En effet, chaque fois que proposée, l'opérette, revue et adaptée, reçoit aujourd'hui toutes les faveurs du public, jeune ou moins jeune. J'en ai encore fait récemment l'expérience avec Hans le joueur de flûte à Genève ou La Chauve-Souris à Bourg-en- Bresse.

Le petit monde de Op et Rette s'inscrit complètement dans cette tendance et met en pratique ma volonté constante de promouvoir et de créer des divertissements de haute qualité pouvant s'adresser à tout un chacun.

Floriane Vergères (directrice artistique et de production)

Le fil musical

L'Auberge du Cheval-Blanc

L'Auberge du Cheval-Blanc (Im weißen Rößl) est une opérette allemande de Ralph Benatzky, livret d'Erik Charell, Hans Müller et Robert Gilbert, créée le 8 novembre 1930 à de Berlin. Une adaptation en langue française a lieu Paris le 1er octobre 1932 Elle y connait un immense succès. De 1948 à 1968, elle totalise plus de 1 700 représentations. Une nouvelle version est réalisée en 1968. Elle est l'opérette la plus jouée dans le monde entier.

  • Entrée « Regardez ce soleil ! »
  • Pour être un jour aimé de toi
  • La bonne auberge du Cheval-Blanc
  • Tout bleu
  • Adieu, Adieu
  • Je vous emmènerai sur mon joli bateau
  • On a l’béguin 
  • Mais quand parut le mois de mai
  • Au joyeux Tyrol

Les Demoiselles de Rochefort

Les Demoiselles de Rochefort est un film musical franco-américain écrit et réalisé par Jacques Demy, musique et orchestration de Michel Legrand, sorti en 1967, et mettant en vedettes Catherine Deneuve et Françoise Dorléac. Il sera adapté en comédie musicale.

  • Chanson des jumelles
  • Chanson de Maxence
  • De Delphine à Lancien
  • Concerto et Andy amoureux
  • La femme coupée en morceaux
  • Chanson de Solange
  • Chanson d'Yvonne et Simon Dame
  • Chanson d'Andy
  • Chanson d'un jour d'été

Princesse Czardas

Princesse Czardas est une opérette du compositeur hongrois Emmerich Kálmán, sur un livret de Leo Stein et Béla Jenbach. Elle est créée à Vienne en 1915. C'est un immense succès. Dès 1916, l’œuvre est également montée en Hongrie et en Suède. En 1917, elle est traduite en danois, finnois, polonais et russe. La première en français a lieu en Belgique en 1921. En France, l’ouvrage est accueilli en 1930 dans une adaptation de René Pater et André Mauprey. En 1970, une nouvelle version due à Mario Bois et Daniel Stirn triomphera pendant plusieurs années sur toutes les scènes francophones. Princesse Czardas sera adapté plusieurs fois au cinéma.

  • « Nous aimons faire la noce »
  • « Sans femmes, la chose ne marche pas »
  • « Le diable au corps »
  • « T’en souvient-il ? »  
  • « C’est connu, l’argent ne fait pas le bonheur »

Airs supplémentaires intercalés

Un grand merci à nos différents soutiens

Comments are closed.