Turlututu et Tralala / Temps de scène - Danse, chant, théâtre et spectacles - Initiation aux arts de la scène pour les enfants de 4 à 15 ans
Menu
Accueil - Projets
Projets
Notre prochain évènement

 

Décembre 2021 - Janvier 2022

Théâtre Les Salons
Samedi 18, dimanche 19, jeudi 30, vendredi 31 décembre 2021 et dimanche 2 janvier 2022 (6 représentations publiques)

CRÉATION SUISSE

TOVARITCH est une pièce de théâtre de Jacques Deval, publiée et créée à Paris en 1933.

Son succès fut tel que dès 1935 une première adaptation en fut faite au cinéma suivie en 1963 par une comédie musicale dans une production dirigée à New York par Peter Glenville et chorégraphiée par Herbert Ross (musiques de Lee Pockriss) avec, dans les rôles, Vivien Leigh, Jean Pierre Aumont, George S. Irving, Louise Kirtland, Alexander Scourby and Louise Troy.

Depuis, la pièce originale est jouée régulièrement en France faisant même l’objet d’une nouvelle adaptation cinématographique en 1976 avec Daniel Gélin dans le rôle principal.

Accès billetterie sécurisée
Argument

Le prince Ouratieff et son épouse la grande-duchesse Tatiana (née Romanoff) ont fui la révolution russe pour se réfugier en France. Dans les années 1930, désespérément à court d’argent alors qu’ils sont dépositaires de 4 milliards de francs remis par le Tsar avant sa chute, pour subsister, ils se résignent à travailler comme domestiques chez un grand homme d’affaires parisien. Celui-ci, la Banque de France et l’Union soviétique lorgnent évidemment sur le trésor impérial. Après beaucoup de mésaventures, de quiproquos hilarants et de rebondissements pleins d’émotions, le Prince et la Grande Duchesse, par patriotisme et amour de la Russie, contrecarrant ainsi les plans des anglais et des français pour acheter des concessions d’exploitation de puits de pétrole russes, consentent finalement à remettre la fortune du Tzar à leur pays par l’intermédiaire du terrible Gorotchenko, Commissaire du peuple délégué auprès des puissances « capitalistes ».

 

Fiche de production

Informations générales

  • Lieu: Théâtre Les Salons – Rue J.-F. Bartholoni 6 – 1204 Genève
  • Jauge: 173 places
  • 6 représentations publiques
  • Dates: les 18, 19, 30, 31 déc. 2021, le 2 jan. 2022
  • Théâtre musical, divertissement familial
  • Prix des places: de frs 60.- à frs 25.-

Production: Association Turlututu et Tralala

  • Conception, mise en scène, chorégraphies: Floriane Vergères
  • Direction musicale: Anthony Di Giantomasso
  • Arrangements musicaux: Nicolas Hafner
  • Lumières et régie générale: JAD Audiodesign
  • Régie plateau : Inie Pieters
  • Assistante à la mise en scène: Marie Orsi
  • Décors d'ambiance: Art'Déc'Or
  • Costumes: Cost'Art
  • Visuels et communication: Jean Bernheim

Au piano

  • Anthony Di Giantomasso

Les rôles

  • Floriane Vergères : Tatiana Romanoff
  • Didier Hagger : Mikaïl Ouratieff
  • Anthony di Giantomasso : Dimitri Gorotchenko
  • Michel Bohnenblust : Charles Arbéziat
  • Anne Marie de Couyssy : Fernande Arbéziat
  • Marie Orsi : Hélène Arbéziat
  • Clément Hanser : Georges Arbéziat
  • Alexandre Alvarez : M. Chauffourier-Dubief
  • Carine Greder : Mme Chauffourier-Dubief
  • Isabelle Féral : Lady Karrigan
  • Camille Saglibene : Louise
  • Philip Veitch : Comte Brekenski, le concierge

Le ballet

  • Camille Saglibene
  • Marie Orsi
  • Clément Hanser

Considérations sur la production

Du théâtre musical en création suisse

Floriane Vergères a voulu reprendre le texte original de la pièce de Jacques Deval en l’adaptant quant à sa longueur – trois heures pour le texte original intégral – et en ajoutant des intermèdes chantés et dansés sur les musiques que Lee Pockriss avait écrites pour la comédie musicale de 1963, renouant ainsi avec la forme du théâtre musical, ce qui permettait d’exploiter au mieux tous les avantages de la merveilleuse salle de spectacle de la Fondation Les Salons (esthétique, chaleur, intimité, acoustique) et de proposer au public de l’arc lémanique un divertissement théâtral modernisé à la fois drôle et chargé d’émotions dramatiques très fortes.

Il s’agit donc d’une création suisse de l’œuvre, avec un plateau de 12 comédiens accompagnés au piano par un musicien d’exception, Anthony di Giantomasso. Parmi les comédiens, à côté de Floriane Vergères dans le rôle de Tatiana Romanoff et Didier Hagger dans celui de Mikaïl Ouratieff, Anne Marie de Couyssy avec Michel Bohnenblust assureront les rôles des Arbéziat ; Dimitri Gorotchenko est joué par Anthony di Giantomasso.

Les arts vivants et la crise du Covid

Il était prévu initialement de jouer environ 12 représentations en janvier 2021 avec un déploiement scénique et orchestral important. Cependant la crise sanitaire du printemps 2020 a traversé le monde. Cela a eu pour conséquence une évaporation dramatique de nos espérances de soutien financier et la nécessité de réduire tant les moyens scéniques utilisés que le nombre final de représentations qui passe finalement à 6.

L’engagement personnel des artistes

Alors que le projet initial devenait irréalisable, il est à souligner que l’ensemble des artistes sur le plateau (comédiens-chanteurs et musiciens), souhaitant absolument pouvoir créer Tovaritch et divertir le public suisse romand au moins pour la période des fêtes, a accepté le partage simple de la recette de billetterie comme principe de rémunération, ce qui se faisait jadis communément dans les troupes attachées à un théâtre.

La production salue ici cet engagement, cette fidélité à nos collaborations passées, et à cette générosité fondamentale qui doit rester au cœur de ce qui fait un artiste. 

Le fil musical

1. Ouverture : musical
2. Les yeux noirs : Tatiana
3. Tu m’aimes : Mickaïl, Tatiana
4. Je vais au lit : Mickaïl
5. Qu’ils restent là ! : Charles et Fernande Arbéziat
6. Ce qu’il nous faut : Georges et Hélène Arbéziat
7. Juste pour vous : Mickaïl, Tatiana
8. Wilkes Barre PA : musical, ballet

Entracte

9. Ouverture : Musical
10. Oh-Oh! : Hélène et Georges Arbéziat
11. Le petit cartel : Les Arbéziat, les Chauffourier-Dubief, Lady Karrigan, enfants Arbéziat, le Concierge
12. Adieu ma Russie : Tatiana, Gorotchenko
13. Les yeux noirs : musical   
14. Nitchevo (final) : tous

Un grand merci à nos différents soutiens

Comments are closed.